Apprendre l'anglais

Apprendre l’anglais

Pourquoi apprendre l’anglais ?

Un atout incontestable

Parlé dans une quarantaine de pays à travers le monde et par environ 1,5 milliard d’individus au total (langues maternelles et secondaires cumulées), il va sans dire que la connaissance de la langue anglaise constitue en soi un plus incontestable. Que vos motivations soient purement touristiques ou qu’elles visent plutôt des objectifs professionnels, apprendre l’anglais ne pourra vous être que bénéfique. En effet, bien qu’en termes de locuteurs, il ne s’agisse pas de la langue la plus parlée au monde, elle reste la langue internationale de communication dans de nombreux domaines, notamment commerciaux ou scientifiques. Comment apprendre l’anglais de manière efficace pour optimiser ses performances et atteindre un niveau satisfaisant le plus rapidement possible ?

Qu’est ce que l’anglais ?

Les origines de l’anglais

L’un des avantages principaux de l’étude de l’anglais pour un francophone réside dans la proximité des lexiques des deux langues. En effet, l’anglais est une langue germanique, à rapprocher de l’allemand ou encore du suédois en ce qui concerne sa grammaire en particulier. Néanmoins, les aléas de l’histoire ont fait que l’anglais a acquis un nombre impressionnant de mots d’origine française, ainsi, l’apprentissage du vocabulaire anglais, et notamment la compréhension de son écrit dans un premier temps, est facilité pour un francophone. Sachez tirer profit de cet avantage pour vous améliorer rapidement. Mais alors, comment apprendre l’anglais ?

Apprendre l'anglais

Apprendre l'anglais

Apprendre plus intelligemment

Quels sont les meilleurs moments pour apprendre l’anglais ?

Optimiser son apprentissage d’une langue passe également par des petites techniques qui feront appel aux atouts cachés de votre cerveau. Saviez-vous que la mémorisation du vocabulaire était amplement facilitée lorsque l’on relit ses listes de mots le soir ? En effet, le travail cérébral qui s’opère la nuit vous permet de retenir plus facilement le vocabulaire que vous venez de lire. Pensez à cette petite technique pour apprendre l’anglais rapidement et devenez bilingue en anglais en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. De manière plus générale, néanmoins, il est important d’être régulier dans son apprentissage. En fonction du temps dont vous bénéficiez et que vous souhaitez consacrer à votre étude, essayez de vous fixer des objectifs qui répondent à un schéma d’apprentissage cohérent et constant : 5 minutes par jour, deux heures par semaine… et tenez-vous-y !

Déterminez votre niveau

L’une des étapes primordiales dans l’apprentissage de l’anglais réside dans la capacité à démarrer à partir de ce qui nous est véritablement utile. En effet, via le système scolaire français ou la forte exposition à la culture anglo-saxonne que nous connaissons en France, même les plus grands débutants peuvent se targuer d’avoir quelques notions, au moins très basiques, de la langue anglaise. Ne perdez pas de temps à revoir des choses que vous savez déjà ! Évaluez votre niveau d’anglais et démarrez votre apprentissage à partir de là. Utilisez les acquis que vous avez déjà en tant que socle pour bâtir une connaissance plus approfondie autour de celui-ci.

Se concentrer sur le langage qui nous est utile

Pour ceux qui souhaitent acquérir des connaissances ciblées au plus vite, il conviendra bien entendu de réduire son champ d’apprentissage à des exigences établies et qui répondent à des besoins spécifiques. Vous souhaitez apprendre l’anglais à des fins professionnelles ? Concentrez-vous sur l’apprentissage de l’anglais des affaires et retenez au plus vite le vocabulaire qui vous sera utile au quotidien ! Bien sûr, dans une telle optique, il est important de ne pas oublier certaines notions essentielles, socle commun à l’apprentissage de toute langue, telles que la grammaire fondamentale ou la pratique de l’oral (expression et compréhension).

Apprendre l'anglais

Partir à l’étranger

Est-ce une fatalité de ne pas partir à l’étranger ?

De nombreuses personnes estiment que ceux ayant eu l’opportunité de partir à l’étranger ont naturellement acquis un meilleur anglais, or, ceci est faux. Selon les facultés de chacun et les méthodes d’apprentissage adoptées, il est tout à fait possible d’acquérir un excellent niveau d’anglais tout en restant en France, il suffit d’étudier de façon maligne la langue et, surtout, d’entretenir une véritable exposition aussi fréquente que possible, ce qui est particulièrement facilité aujourd’hui grâce aux nombreuses séries américaines ou britanniques, très populaires, à la lecture de la presse anglo-saxonne ou au visionnage de vlogs, par exemple, sur des sites de diffusion vidéo tels que YouTube. Il est ainsi particulièrement conseillé d’apprendre l’anglais en s’amusant : perfectionnez votre vocabulaire en anglais grâce à vos programmes préférés ! Apprendre l’anglais en ligne, au moyen de certains sites spécialisés (Anglais Facile, Duolingo…) permettra de compléter votre apprentissage sur des points plus techniques tels que la grammaire. En effet, le secret d’un bon apprentissage réside principalement dans la diversité des sources et des moyens utilisés, ces derniers se complétant les uns les autres pour un apprentissage plus qualitatif.

Apprendre, c’est vraiment difficile ?

Apprendre l'anglais

Qui apprend l’anglais ?

La réponse est assez simple : tout le monde ! En effet, l’anglais est l’une des rares matières qui est enseignée dans toutes les filières à l’école, qu’il s’agisse d’études littéraires, scientifiques ou mêmes techniques et professionnelles. Ceci n’est pas un hasard, une bonne maîtrise de l’anglais se révélera particulièrement utile à un moment donné de sa vie dans des domaines très divers, qu’il s’agisse de contextes professionnels (la communication avec une clientèle internationale, la lecture d’articles techniques ou scientifiques) ou de situations moins formelles telles que des voyages à l’étranger. L’anglais demeure la langue de communication privilégiée partout dans le monde, et pas uniquement dans les pays anglophones ! Il est également bon de garder à l’esprit qu’il n’y a pas non plus d’âge pour apprendre l’anglais. Avec la multitude de ressources qui existent aujourd’hui, il est tout à fait possible d’acquérir un niveau très élevé d’anglais sans pour autant retourner sur les bancs de l’école.

Apprendre l'anglais

Où apprendre l’anglais ?

La réponse que l’on vous donnera le plus communément à cette question est celle-ci : apprenez l’anglais à l’étranger ! Au cours de votre cursus scolaire ou par la suite, lors de vos études universitaires, une opportunité d’étude à l’étranger, au Royaume-Uni, au Canada, aux États-Unis ou encore en Australie, pour ne citer que certaines des destinations favorites des étudiants anglicistes, constitue bien entendu un véritable plus. Grâce à l’immersion quotidienne dans la culture anglo-saxonne et les communications nécessaires dans la langue de Shakespeare, votre anglais ne cessera de s’améliorer sans que vous vous en rendiez même compte ! Restez néanmoins vigilant. Nombreux sont les étudiants qui limitent inconsciemment leur immersion en passant un maximum de leur temps libre avec leurs concitoyens ou tout autre individu qui parle leur langue. Faites-vous des amis locaux ! De plus, un grand nombre de personnes ayant eu la chance d’étudier à l’étranger, une fois de retour en France, sont soumises aux mêmes risques d’oubli ou de perte d’habitudes et de réflexes langagiers en raison de l’affaiblissement de leur exposition à l’anglais. Entretenez votre anglais au maximum !

AceWay apprendre l'anglais

Vous l’aurez compris, l’anglais est une langue omniprésente dans le monde d’aujourd’hui. Que ce soit dans le monde professionnel ou dans des contextes moins formels, une bonne maîtrise de l’anglais constitue nécessairement un atout. Si débuter l’apprentissage d’une nouvelle langue peut parfois s’avérer intimidant, il est bon de garder à l’esprit que l’apprentissage de toute langue vivante, quelle qu’elle soit, peut faire appel à des méthodes moins traditionnelles et plus enrichissantes, permettant ainsi d’apprendre tout en s’amusant, ce qui est d’ailleurs particulièrement vrai pour l’anglais, en raison de l’immensité du contenu anglophone à disposition, qu’il s’agisse de films américains, de romans britanniques ou encore d’articles de presse directement accessibles sur internet.