Apprendre l’anglais en immersion, partez vite et revenez tard.

Apprendre l’anglais en immersion. Retrouvez notre dossier complet sur : Comment apprendre l’anglais ?

Où ? Quand ? Comment ?

Où ?

N’importe où ailleurs qu’en France. De préférence dans un pays anglophone. Et de l’autre côté de la manche si possible. L’Angleterre est en tout cas le pays le plus proche de nous où la langue officielle est l’anglais.

On peut bien évidemment citer les Etats-Unis où vous parlerez majoritairement anglais sauf dans les Etats limitrophes au Mexique. L’espagnol y est employé de plus en plus souvent, résultat du mélange des cultures; mais ceci est un autre sujet.

Tout autre pays est un choix possible pour apprendre l’anglais en immersion. Cependant, retenez bien qu’être en immersion dans un pays signifie que vous parlerez la langue que vous voulez apprendre du matin jusqu’au soir. Celle-ci ne sera peut-être pas parlée par la totalité des personnes que vous allez rencontrer. Alors si la langue officielle du pays où vous souhaitez vous rendre n’est pas l’anglais, votre immersion ne sera pas totale. Ce ne sera peut être pas être aussi efficace que si vous étiez dans un pays dont l’anglais est la langue officielle.

Avant de se lancer dans un tel périple, il faut savoir que vous n’apprendrez pas le même anglais partout où vous irez. On le sait, le Royaume-Uni a eu un nombre colossal de colonies. Celles-ci ont, pour la plupart, conservé l’anglais comme langue officielle ou langue dominante. Il est logique qu’au cours des siècles, des changements aient eu lieu. C’est pourquoi l’anglais américain par exemple ne sera pas en tout point identique à l’anglais britannique ni même à l’anglais indien.

Ceci n’est qu’un tout petit exemple des changements qui s’opèrent d’une langue à l’autre. Lera Boroditsky est une professeure connue pour ses recherches sur le langage et la cognition. Dans cette vidéo, »Comment le langage façonne notre manière de parler? », elle nous donne une autre approche du langage.

Quand ?

N’importe quand : il n’est jamais trop tard pour apprendre l’anglais. Que vous soyez jeunes ou dans la fleur de l’âge, rien n’est impossible pour votre cerveau !

Il est vrai que plus vous êtes jeunes et confrontés régulièrement à la langue que vous souhaitez apprendre, plus votre cerveau sera réceptif. Les enfants qui suivent leur parents sur des déplacements professionnels par exemple sont les plus favorisés pour devenir bilingue rapidement. Et ce n’est pas parce que vous n’êtes pas fils ou fille de diplomate que vous ne pourrez pas devenir bilingue à votre tour !

Le moment le plus propice pour apprendre l’anglais en immersion devrait se situer entre la fin du lycée les années à l’université. Vous avez alors la possibilité de partir comme fils ou fille au pair pendant les grandes vacances ou de monter un dossier pour partir de 6 à 12 mois en Erasmus. Pendant le master, vous avez la possibilité de partir en stage pour 3 mois minimum. Ce sont des dizaines d’opportunités à votre disposition.

Une fois dans la vie active, il est plus difficile de partir. Vous êtes en pleine carrière, et les possibilités de mobilité sont peu nombreuses. Ceci ne se confirme pas dans tous les cas, il existe plusieurs branches de métiers qui prévoient des déplacements à l’étranger. Parfois pour plusieurs semaines ou plusieurs mois et parfois juste pour une escale.

Pour les personnes en fin de carrière, la retraite vous tend les bras et vous offre d’innombrables occasions d’apprendre l’anglais en immersion dans un autre pays !

apprendre l'anglais en immersion

Comment ?

Apprendre l’anglais en immersion requiert une certaine implication. Cela a un coût : il faut penser à l’hébergement, la nourriture, le transport quotidien si besoin… Tout un tas de choses qui peuvent freiner notre volonté. Mais heureusement, certains organismes sont là pour vous aider.

Erasmus

Pour les plus jeunes d’entre nous, Erasmus et le système « Au pair », mentionnés plus haut, sont parfaits pour ce genre de mobilité. L’un garantit l’étude de l’anglais (ou autre) dans un pays anglophone et propose des bourses de mobilité. Erasmus permet aux étudiants de licence 1 jusqu’au doctorat de partir étudier dans le pays de leur choix, de 6 mois à 1 an (sous réserve de partenariat avec les universités du pays ciblé, et en prenant en compte les « zones à risques »).

En choisissant des cours qui les intéressent, ils profitent pleinement de l’enseignement dispensé dans une autre langue. C’est à ces occasions que l’étudiant apprend vraiment l’anglais : à l’université, il se familiarise avec les cours, et en dehors, il apprend ce qu’il ne peut apprendre dans un amphi. Les singularités d’une langue, sa subtilité, ses expressions, les différents accents qui la composent… Autant de choses qu’il n’aurait pu apprendre s’il était resté en France. Mais faites attention, ne passez pas votre temps avec des personnes qui parlent exclusivement français, cela serait du gâchis.

Au pair

Le terme « au pair.e » désigne un.e étudiant.e effectuant un échange culturel dans le pays de son choix. Contrairement au programme Erasmus, il n’y a aucune contrainte dans le choix du pays. L’étudiant.e qui choisit de partir au pair rend service à la famille (le service est souvent lié aux enfants) dans laquelle il se rend en échange du gîte et du couvert. En outre, des cours de langue sont obligatoires pour progresser.

Pour ceux qui ont dépassé l’âge des études, vous avez, vous aussi, plusieurs moyens de partir. Parmi ceux-ci on retrouve les mutations et, bien qu’elles ne représentent qu’un très faible pourcentage des mutations, celles-ci restent possible. Pour tous ceux qui travaillent dans le domaine des affaires ou dans le commerce à l’international, être confronté tous les jours à l’anglais est aussi un bon moyen pour apprendre : les mêmes expressions, le même vocabulaire. Tout ceci est une très bonne base pour voyager par la suite.

On en arrive à ceux qui ont bien mérité un peu de repos après avoir travaillé toute une vie. Pour vous, le monde vous est offert sur un plateau. Et surtout, vous disposez désormais d’un paramètre supplémentaire : le temps. Libérés du travail, vous avez le temps de faire tout ce dont vous avez rêvé. Et pourquoi ne pas partir s’installer en Angleterre ou au Pays de Galles ?

Pourquoi devrais-je partir pour apprendre une langue alors que je pourrais le faire chez moi ?

Sortez du cursus universel !

Écoles primaires, collèges, lycées, universités ou formations professionnelles… Nombreux sont les moyens mis à notre disposition pour apprendre l’anglais. Depuis l’enfance, et c’est d’autant plus vrai de nos jours, l’anglais fait partie de notre apprentissage. Entre cours de plus en plus poussés et voyages extra scolaires/professionnels, il est tout à fait possible d’atteindre un niveau plus que respectable en anglais. Cependant, ce ne sont pas les seuls moyens dont nous disposons pour parfaire notre maitrise de l’anglais.

L’un des problèmes qui se posent quand on veut apprendre une langue dans un pays qui ne la parle pas couramment c’est que l’on n’intègre pas celle-ci aussi vite que si nous pratiquions tous les jours. De plus, on recherchera toujours ce qui nous semble le plus simple à faire. Nous sommes en France alors pourquoi parler anglais ? Et vous avez raison sur toute la ligne. Un expatrié français en Angleterre sera plus qu’heureux lorsqu’il trouvera quelqu’un sachant parler anglais. Bien sûr c’est toujours agréable de parler dans sa langue maternelle, mais c’est précisément ça qui nous fait défaut.

« You shall (not) pass » !

Comme on l’a mentionné plus tôt, il est difficile de ne pas chercher la facilité. C’est là tout le challenge. Quand on parle « d’immersion » on ne sous-entend pas qu’une entorse puisse être faite. Apprendre l’anglais en immersion est une question de volonté mais aussi d’habitude. De volonté, pour tout ce qui est à notre portée et plus facile d’accès; et d’habitude parce que c’est en forgeant que l’on devient forgeron notre oreille se familiarise avec ce qu’elle perçoit comme sons autour de nous. Plus vous prendrez l’habitude d’entendre parler anglais et par extension de parler anglais, plus vous serez à l’aise avec cette langue.

C’est comme si votre environnement devait être hermétique à tout ce qui n’est pas de l’anglais. Au début cela risque d’être un peu compliqué, vous chercherez vos mots, aurez du mal à vous exprimer… Vous serriez étonné de voir en combien de temps une personne peut s’habituer à une autre langue. Essayez et vous saurez !

 

Envie d’en apprendre plus ?

Venez lire notre article sur comment apprendre l’anglais en ligne.

Apprendre l’anglais en s’amusant, c’est possible ! Lisez notre article sur le sujet.

Vie active trop active ? Venez apprendre l’anglais rapidement en lisant notre article sur le sujet.