Apprendre l’anglais rapidement, fast and furious!

Apprendre l’anglais rapidement. Retrouvez notre dossier complet sur : Comment apprendre l’anglais ?

L’anglais. Anglais, anglais, anglais. Ce mot n’en finit pas de nous poursuivre. Vous êtes dans la communication, les affaires, le commerce, ou partout ailleurs ? On vous a forcément répété que cette langue était LA langue qui se développait le plus dans le domaine professionnel ces dernières années.

Et pourtant, vous ne vous êtes pas vraiment intéressés à l’étude de cette langue ? Ne vous en faites pas, ce n’est pas sorcier et tout le monde peut y arriver.

apprendre l'anglais rapidement

Divers moyens pour apprendre rapidement

Lire

C’est un moyen simple et efficace d’apprendre l’anglais rapidement. Quelque soit le genre de livre que vous aimez, l’important est de lire un chapitre minimum par jour. En effet, si en plus, c’est un sujet qui vous passionne, ça ira d’autant plus vite. En lisant vous rencontrerez des mots inconnus, prenez quelques secondes pour vérifier dans un dictionnaire, notez la signification de ce mot et ce sera un grand pas vers la maitrise de l’anglais.

Notre cerveau peut être entrainé de plusieurs façons. Il est donc plus facile de retenir l’orthographe du mot en le lisant plutôt qu’en l’écoutant. Cela facilitera votre lecture. Dans ce cas, si vous connaissez les mots qui l’entourent, il est assez facile de déterminer la nature et le genre du mot. De cette façon vous aurez une définition assez proche de celle que vous pourrez trouver dans le dictionnaire. En plus, on retient plus aisément un mot lorsqu’on le recopie. On retient son orthographe et sa signification.

Vous pouvez aussi diversifier votre type de lecture ! Que ce soit un roman, un magasine, un journal ou un article sur internet, vous avez la possibilité de le lire en anglais. Optez pour les tabloïds au début, ils sont simples à lire et le vocabulaire est courant donc cela représente peu de difficultés. Après, si vous êtes à l’aise, vous pouvez vous dirigez vers de la presse plus « sérieuse » comme The Times ou The Guardian.

Apprendre des phrases toutes faites

Je vous l’accorde, apprendre par coeur n’est pas toujours la solution et ce n’est pas ce que l’on vous propose. Essayez de retenir quelques phrases de la vie de tous les jours. Elles vous serviront dans un premier temps à ne pas bégayer en cherchant vos mots et en plus, leur structure pourra vous aider à construire d’autres phrases avec le vocabulaire que vous connaissez déjà !

Grammaire ? Qui a dit grammaire ?

Le point noir de chaque langue. C’est un aspect très important dans la construction de vos phrases et qui joue une grande partie dans la cohérence de vos propos. Néanmoins, il est conseillé, dans un premier temps, d’apprendre le plus de vocabulaire que possible. La grammaire, certes c’est important, mais si vous n’avez pas de vocabulaire pour la mettre en pratique, cela ne sert strictement à rien ! Avec du vocabulaire, vous pouvez (presque) tout faire. De plus, si votre objectif est d’y aller pas à pas, je vous conseille d’apprendre une règle de grammaire de temps en temps de façon à structurer et améliorer vos dialogues.

Au début, cela peut s’avérer déroutant pour la personne avec qui vous conversez. Mais vous aurez au moins le mérite de vous faire comprendre. Dans certains cas, cette même personne pourra vous reprendre sur vos fautes, et plus cela se produira plus vous ferez attention à ce que vous direz.

N’hésitez pas à écrire tous les nouveaux mots que vous voyez

 

Tout est dans le titre, ou presque. La nouveauté est censée générer de l’intérêt. Peut importe quelle type de nouveauté, cela éveillera (en tout cas, elle le devrait) votre curiosité. Chaque mot que vous allez consigner dans votre carnet fera l’objet d’une recherche dans un dictionnaire. Au lieu de recopier la définition du dictionnaire, écrivez votre propre définition avec vos mots. Ainsi, lorsque vous vous relirez, vous intégrerez plus facilement la signification du mot.

Mettre à profits les temps morts de votre journée

On se plaint à longueur de journée que nous manquons de temps et qu’il nous en faudrait plus. Et pourtant ! Il est là, à disposition juste devant nous mais nous ne voyons rien. Je parle bien sur des petits moments de « latence » que nous avons dans notre quotidien : le matin en allant au travail que ce soit en voiture ou en transport en commun, pendant nos pauses, lorsqu’on fait la queue dans une file d’attente ou lorsqu’on va d’un point A à un point B sans avoir quelque chose à faire entre temps. Vous pouvez même continuer d’apprendre l’anglais rapidement dans vos toilettes ! C’est du temps précieux qu’il faut mettre à profit.

Quelques petites astuces

RÉ-GU-LA-RI-TÉ

Ce n’est pas possible d’être plus clair que cela. Du début du collège à la fin de l’université, c’est ce que l’on arrête pas de répéter. Pour pouvoir réussir il faut être régulier dans son travail.

C’est bien beau, mais pourquoi ? Tout simplement parce que notre cerveau est un muscle et que comme tout athlète qui se respecte, vous vous devez de travailler votre muscle chaque jour pour que celui-ci « sauvegarde » les mouvements que vous effectuez.

Un exemple tout simple : la première fois que vous devez vous rendre d’un point A à un point B, vous préparez le trajet, vous avez un GPS ou une carte. Dans le pire des cas, vous demandez de l’aide à une tierce personne. Mais une fois que vous avez fait le trajet quotidiennement pendant un mois, vous le retenez sans mal. Vous pouvez même vous le remémorer en image dans votre tête.

Répétez un même exercice tous les jours et vous le connaitrez par coeur en quelques jours seulement. Et si vous échouez, pas de problème, il vous faut juste un peu plus de temps, keep on trying !

Apprendre l’anglais rapidement n’est qu’une question de motivation

C’est le minimum requis pour apprendre l’anglais rapidement. Comme pour toute autre chose, si l’envie n’est pas là, nous ne donnerons pas le meilleur de nous-même.

En effet, si vous pensez que votre motivation de départ n’est pas suffisante pour que vous vouliez travailler chaque jour, dans ce cas, fixez vous des objectifs. Essayez de mettre en place des objectifs quotidiens : autorisez vous des petits écarts dans vos habitudes…

Deuxièmement,  si ce n’est encore pas assez pour vous, trouvez un proche qui aurait la même envie que vous. Plus on est de fous, plus on rit : on ne l’a pas inventé. De plus, si vous êtes plusieurs à avoir des objectifs, les autres peuvent motiver celui ou ceux qui ne le sont pas.

Retour vers le passé

Les étudiants en parlent à chaque période d’examens, qu’elles soient en bristol ou en papier ou sur post-it, on veut bien sûr parler des fiches de révisions ! Alors si pour certains c’est un calvaire, pour d’autres, c’est un véritable plaisir, mais ce ne sont pas exactement d’elles dont vous entendrez parler ici. On s’attardera plus sur une variante de la fiche de révision.

Pour l’usage que vous allez en faire, les post-it de couleur sont d’une efficacité redoutable. À la fois petits et colorés, vous pouvez les disposez n’importe où chez vous. Afin de les rendre efficaces, ciblez les endroits dans lesquels vous allez le plus souvent. La voiture, le salon/cuisine, toilettes et salle de bain sont pour la plupart des indispensables. Par ailleurs, leur forme et leur couleur vous permettent de varier vos « reminders ». Que ce soient des règles de grammaire ou des petites listes de vocabulaire, vous les verrez partout où vous irez.

 

Vous n’en avez jamais assez d’apprendre ?

Apprendre l’anglais en immersion, c’est LA solution !

Apprendre l’anglais en s’amusant c’est possible !

Venez lire notre article sur comment apprendre l’anglais en ligne.