Apprendre l’anglais quand on est jeune

Apprendre l’anglais quand on est jeune

Apprendre l’anglais quand on est jeune. Les doigts dans le nez !

Apprendre l’anglais quand on est jeune. Retrouvez notre dossier complet sur : Qui apprend l’anglais ?

Durant nos études, on est forcément obligé de passer par la case « anglais ». Joie totale pour certain et véritable supplice pour les autres, l’anglais n’est pourtant pas si terrifiant que ça !

Dites vous qu’une fois que vous comprendrez et parlerez anglais, le reste coulera de source, alors c’est un bien pour un mal. Apprendre l’anglais quand on est jeune, C’est ouvrir des portes pour votre avenir.

Parlons peu, parlons sérieux

Juste un tout petit peu, ensuite on reviendra à des choses plus légères et plus plaisantes que les cours dans un lycée ou une fac !

Les cours d’anglais

Ils sont partout ! À chaque coin de couloir, prêts à vous sauter dessus, les cours d’anglais son nombreux au sein de l’éducation française !

Durant votre cursus scolaire, les cours alternent entre grammaire, conjugaison, expression écrite et orale. Tout cela dans le but d’améliorer votre maitrise de la langue et de vous préparer au monde du travail dans lequel l’anglais est un atout. Bien que cela se normalise ces dernières années, ne faites pas l’impasse sur cette langue !

Même si une journée de cour finit, les cours d’anglais vous traqueront sans relâche. Dans la rue, dans votre maison, et même dans votre chambre. Voyez cela comme de l’acharnement. Mais du bon côté de la chose. Pour les moins enclin à apprendre l’anglais quand on est jeune, plus tôt vous acquerrez des bases solides, plus vite vous pourrez à la vraie pratique ! Certes, l’anglais reste obligatoire jusqu’à la fin du lycée, mais en fonction de votre filière, vous aurez plus ou moins d’heures d’anglais.

Les voyages scolaires

Ceux-là sont un bon moyen d’allier l’utile à l’agréable tout en restant dans le cadre de l’école. On ne vous parle parle pas de la journée au Mont Saint Michel, mais bien d’un séjour d’une semaine au moins dans un pays étranger, le plus souvent l’Angleterre.

Pour le reste, cela dépend des options que vous avez choisies. En général, si vous sentez venir les difficultés, votre premier réflexe sera de revenir à la langue internationale la plus souvent parlée dans le monde et pour laquelle vous avez acquis les bonnes bases. On vous la donne dans le mille : l’anglais !

Dans le cas où vous partez dans un pays anglophone et plus encore, en Angleterre, la question ne se pose pas. Vous devrez parler anglais pour avoir ce que vous voulez. Matin, midi et soir vous serez livrés à vous-même dans votre famille d’accueil. Et le meilleur moyen pour vous de vous en sortir, c’est parler en anglais.

Sérieux ? Qui a dit sérieux ?

Toujours dans la même gamme d’activités, parlons des séjours linguistiques et des stages d’anglais. Les deux ont pour but de faire progresser ceux qui adhèrent à ces sessions de renforcement en anglais.

Les séjours linguistiques

Les séjours linguistiques ou échanges linguistiques sont un bon moyen pour vous d’améliorer votre anglais. Dans l’un comme dans l’autre, vous partirez dans un pays anglophone. Dans les cas de l’échange, vous irez dans la famille de votre correspondant et lorsque votre séjour se finira, votre correspondant viendra dans votre famille pour vivre la même chose que ce vous avez vécu. Cette option est doublement bénéfique. Pour vous et votre correspondant puisse vous aurez eu l’opportunité de vivre en totale immersion dans un pays qui n’est pas le vôtre et en échange, d’apprendre votre langue à ogre correspondant.

En ce qui concerne le séjour linguistique, tout se passe plus ou moins de la même façon. À cela près que vous ne connaissez pas les personnes chez qui vous allez. Souvent, la durée est plus longue que l’échange linguistique. Cependant, cette option est de moins en moins utilisée.

Ce qui, en revanche, fonctionne bien c’est le système de fils ou fille au pair. Partir au pair dans un pays, c’est partir dans une famille d’accueil qui vous logera et vous nourrira en échange de quelques tâches ménagères et de garder leur.s enfant.s. Dans la plupart des cas, l’expérience et une réussite. Sachez que si vous voulez partir dans un pays mais que vous n’êtes pas à l’aise avec sa langue nationale, ce n’est pas un soucis. En effet, les agences avec lesquelles vous partirez proposent de prendre des cours de langue une fois sur place. À raison d’une dizaine de cours minimum par semaine, sans compter sur l’apprentissage passif, votre niveau dans cette langue grimpera en flèche !

Les stages d’anglais

On peut distinguer deux types de stage d’anglais pour apprendre l’anglais quand on est jeune. Le premier type de stage se passe dans un institut de langue quand le deuxième se passe dans une famille ou camp entièrement anglais où l’on passe se vacances à améliorer son anglais.

Les stages d’anglais dispensés dans un institut se font souvent sur plusieurs jours et comportent plusieurs heures de cours. Parmi celles-ci, on peut retrouver des heures centrées sur la grammaire, la conjugaison, la prise de parole en groupe, et pour les plus aguerris, des cours approfondis sur l’anglais des affaires ou sur l’anglais de l’économie.

Le deuxième type de stage se passe le plus souvent au sein d’une famille. Niveau organisation, il est préférable de le faire pendant les vacances scolaires. De cette façon, la famille dans laquelle votre ou vos enfant.s iront sera entièrement dédiée à son intégration et sa progression.

Ce genre de « stage » est recommandé pour les enfants n’ayant pas encore fini le secondaire. De plus, ces stages se trouvent en France ! Il n’est pas rare de nos jours de trouver des familles anglaises qui s’installent en France. Des associations regroupent ces familles pour proposer des séjours à courte durée. Les enfant pourront améliorer leur anglais dans un environnement presque hermétique au français !

Amusez vous !

Parce que l’anglais n’est pas une langue qu’on apprend que dans une salle de classe, mais aussi en dehors, là où l’on est peut être plus réceptif que face à un professeur.

L’apanage de tous les jeunes

De quoi est faite la vie d’un adolescent ? Grossièrement, elle se compose de musiques, de films, de séries, de vidéos, et de réseaux sociaux en tout genre.

Tout cela mis bout à bout, forme une ressource inépuisable pour apprendre l’anglais quand on est jeune ! Prenons les réseaux sociaux : il suffit de changer la langue de l’interface pour qu’elle soit en anglais. Ce que vous aviez l’habitude de lire tous les jours à un point que vous n’y faisiez plus attention, vous sautera aux yeux quand la langue changera.

Pour tout ce qui est films, séries, et vidéos, c’est tout aussi simple que pour les réseaux sociaux. En streaming ou à la télé ou même au cinéma, vous avez la possibilité de tout regarder en anglais. Certes il ne faut pas automatiquement tout passer en anglais, mais au moins pour ce que vous connaissez, vous pouvez modifier la langue pour passer en VO. La VO reste la meilleure option que vous ayez. Comme les sous-titres ne sont pas activés, vous serez obligés de vous concentrer un petit peu plus pour arriver à distinguer les mots et enfin à les comprendre. À force, votre oreille s’habituera aux accents et vous parviendrez à comprendre beaucoup plus vite.

Pour les plus geek d’entre eux.

Il arrive que certains adolescents présentent une déviance addictive pour les jeux vidéos, rendant impossible tout interaction. Dans cette situation, afin de rendre possible, ou du moins, facilité l’apprentissage de l’anglais, il vous faut changer la langue de l’interface des consoles de jeux puis la langue des jeux.

Tout comme pour les réseaux sociaux, l’interface d’une console et la langue d’un jeux importe, évidemment, mais on s’habitue vite à ces dernières. C’est pourquoi il n’est absolument pas problématique de changer la langue de base pour l’anglais.

Il faudra moins de quelques jours pour que l’adolescent s’y fasse. C’est doublement bénéfique. D’un côté, il peut se défouler, penser à autre chose et s’amuser avec ses amis. Le tout en améliorant passivement sa compréhension écrite de l’anglais. Apprendre l’anglais quand on est jeune n’aura jamais été aussi facile !

Ne vous inquiétez pas, apprendre l’anglais quand on est adulte c’est aussi possible.